AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  FAQFAQ  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Voir ZG et mourir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Huggy
Officier
avatar

Nombre de messages : 459
Age : 37
Date d'inscription : 04/07/2006

MessageSujet: Voir ZG et mourir...   Ven 18 Aoû - 22:30

Je m’appelle Huggy et je tiens les annales officieuses de la compagnie… Les annales, les vraies c’est Madbeef qui les tiens, Bœuf fou en langage ancien du Khatovar, il porte bien son nom, mais nous dans la compagnie on préfère l’appeler vache enragée… Toujours le premier à charger, toujours le premier à crever… A croire que les prêtres ont inventé le sort de résurrection exprès pour lui… Faut dire que quand on s’engage dans la compagnie on choisit pas le surnom qu’on nous donne : on renonce à son passé, on renonce à son futur, tout ce qu’on gagne c’est un salaire de misère qu’on touche jamais, un tabard moisi et l’espoir un peu fou de vivre l’aventure (croyez moi on en revient vite de l’aventure). Toujours est il que si vache enragée (qui aurait d’ailleurs pu s’appeler vache folle ou vache qui rit) est chargé d’écrire les annales officielles, je me charge moi d’écrire les annales officieuses, et si vous les lisez vous pourrez apprendre la vérité nue, dénuée de toutes les circonvolutions destinées au capitaine et découvrir derrière son lustre… la vérité sur la compagnie…

Ce jour là, la Capitaine nous avait promis une mission tranquille… C’est tout juste si elle nous avait pas vanté la plage et les cocotiers qui existaient à Zul Gurub… « Une mission tranquille que j’ai extorqué à un troll croulant et à moitié stone du nom de Zandalar », si je me souviens bien c’est le baratin exact qu’elle nous a débité… On aurait du se méfier quand on a réalisé qu’elle ne viendrait pas, faut dire à not’ décharge que les rumeurs nous ont pas aidé à nous rendre compte de la situation… Car si les officiers affirmaient qu’elle était partie en mission à l’étranger, la plupart disaient qu’en fait la lieutenante s’était débarrassée d’elle une bonne fois pour toute, chacun sachant ici qu’elle voulait devenir capitaine à la place de la capitaine. Pour ma part je penchais plus vers la version de « trou du cul », c’est le surnom qu’on donnait à sombranus allait savoir pourquoi, qui consistait au fait que « La tête », avec qui on pensait qu’elle avait une aventure, l’avait complètement éreinté la veille. La tête c’est le surnom qu’on donne à Icopaco, on l’appelle comme cela à cause de sa phrase fétiche : « si tu sais pas, frappe dans l’tas » et faut dire qu’elle est pleine de bon sens… Depuis, on l’appelle la tête car il aide la capitaine dans ses décisions stratégiques et dans ses recrutements et certains disent même qu’il est un peu plus pour elle, même si cela ne nous regarde pas… En résumé, un petit officier en puissance… Depuis qu’il est là, le recrutement se fait plus que dans les pire bouges de l’endroit où on réside, car seul un alcoolo comme moi pourrait encore être assez con pour signer la charte…

Toujours est il, tout con qu’on a été de croire la capitaine, qu’on s’est tous retrouvé, en pagne et en serviette à l’entrée de ZG… Je peux vous dire cependant qu’on a vite déchanté…

La première chose qui vous frappe quand vous entrez dans la jungle de Zul Gurub c’est l’odeur, celle d’humidité mêlée à l’odeur musquée du fauve qui se mêle en un vague relent acariâtre. Malgré cela la mission nous semblait encore facile car l’équipe semblait de qualité…

Il y avait la lieutenante, toute occupée à donné ses ordres… Ah qu’il est loin le temps où les hommes de la compagnie commandaient… D’après le vieux (le surnom que l’on donne à Locos) cela daterait précisément de la révolte des matrone qui a instauré ce que les orquesses nomment désormais «la parité » (les femmes devant les hommes derrières) et son flot de boulangères, mères de famille et autres lavandières qu’on a du incorporer dans la compagnie et qui après ont exigé d’élire une femme comme lieutenante puis comme capitaine…
Il y avait aussi Barrack, le grand frère de « Reste loin de moi », lui on l’appelle comme cela suite à une vieille blague lors d’une partie de Tonk… Son vrai nom c’est piertombal, et dans les cimetières on voit souvent la mention « Rest In Peace », un jour « la tête », tout fâché de perdre au tonk et persuadé qu’il lui portait la poisse, l’avait baptisé comme cela…
Y Avait aussi les inséparables, Archi et Guilt, toujours indissociables à un point tel qu’on leur a donné qu’un seul surnom…
Sans parler de Bleys et Ailura qui avaient pas encore reçu leur surnom…

Les membres de la compagnie étaient pas seul, ils étaient accompagné par un fort contingent de troupe zandalar, dont un prêtre troll, du nom de Skritchz qui n’avait que la peau sur les os (à prendre ici au propre et nom au figuré)

Toujours est il que tout ce beau monde s’est aventuré à l’intérieur de cette mystérieuse forêt…

[A suivre]

(ps : j’espère avoir offensé/blessé personne, c’est juste un petit délire éthylique, de piètre qualité je le conçois…)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madbeef
Casual
avatar

Nombre de messages : 351
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/07/2006

MessageSujet: Re: Voir ZG et mourir...   Sam 19 Aoû - 1:14

Un grand coup de chapeau à toi Huggy, pour ce délire qui m'a rendu hilare devant ma machine.

J'attend la suite avec impatience. La qualité de mon récit en comparaison est à revoir vite fait (faut dire que je l'ai fait au boulot et sans apport de produits ethylisés ) Wink


Dernière édition par le Sam 19 Aoû - 9:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
icopaco
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 1326
Localisation : peut-être avec toi sur wow
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Voir ZG et mourir...   Sam 19 Aoû - 1:57

./clap Very Happy
GG Huggy
En plus d'organiser de beaux wipes tu es un écrivain ...
Re /clap pour Huggy ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erasded
Admin
avatar

Nombre de messages : 2857
Age : 36
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Voir ZG et mourir...   Sam 19 Aoû - 12:12

Hihihi, pas mal Huggy. ^^
(mais je suis sergente, pas lieutenante, sauf si j'arrive à me débarasser aussi de Bleys et d'Arakor)

_________________
Mon kikoo stuff <3
Irradiation : chance quand ressucité : un bras vous pousse sur la tête , vous infligeant 300 dégats par seconde jusqu'a la mort en vous mettant un doigt dans l'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bleys
Nolife refoulé
avatar

Nombre de messages : 681
Date d'inscription : 06/04/2006

MessageSujet: Re: Voir ZG et mourir...   Sam 19 Aoû - 14:05

GG à toi huggy Smile
C'est très bon tout ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nechao
Casual
avatar

Nombre de messages : 400
Age : 39
Localisation : SELESTAT
Date d'inscription : 18/08/2006

MessageSujet: Re: Voir ZG et mourir...   Mer 30 Aoû - 11:45

Bravo Huggy...
Vite, vite il nous faut la suite... Va falloir demander aux officiers de faire des stocks pour abreuver ce Démoniste à la peau verte, car chaque gramme d'alcool dans son sang barbare donne de bien beaux récits.
Nec'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leiwella
Admin
avatar

Nombre de messages : 4343
Age : 42
Localisation : Derrière vous...!
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Voir ZG et mourir...   Mer 30 Aoû - 14:00

Un grand bravo Huggy, ton texte force le respect !!

C'est tout bien dans l'esprit des romans de la Compagnie Noire ca !!!

Mais tu es tombé dans le piège...maintenant on veux la suite.

_________________
Forsaken, i am a Forsaken !
"Le timide a peur avant la bataille, le lache a peur pendant la bataille, le courageux a peur après la bataille."
"Ne me sort pas sans raison, ne me range pas sans honneur."
Je vais prendre ta douleur - A fleur de toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://compagnie-noire.bbfr.net
AraKor
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 47
Localisation : pas loin
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Voir ZG et mourir...   Mer 30 Aoû - 14:08

Super Huggy cheers , +1 pour la suite bounce

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Huggy
Officier
avatar

Nombre de messages : 459
Age : 37
Date d'inscription : 04/07/2006

MessageSujet: Re: Voir ZG et mourir...   Dim 3 Sep - 16:22

D’après ce que nous avait dit au matin la capitaine, on avait fait le plus dur : on avait rassemblé tout le monde et on était arrivé sur place. C’est pas une vague odeur de moisie qui allait nous décourager, d’autant plus que la caserne au retour de l’expédition avait une odeur bien plus forte que cela, et puis mortepoisse, on est pas n’importe qui !
C’est seulement quand on a vu Madbeef charger en beuglant comme un fou qu’on a compris que la capitaine avait voulu bouffer les couilles du tauren avant de l’avoir tué. En effet, à peine à quelques pas de nous, se tenaient deux serpents de la pire espèce : celle qui mesure quatre mètres de haut et qui veut vous boulotter.
Aussitôt la sergente ou lieutenante, je sais plus, je m’y perds avec les grades, en bon apprentie capitaine, sortit un vieux parchemin et commença à dessinner un plan : « Alors les mages vous vous rendez sur la croix là, Barrack tu t’occupes de contourner le rond… » Mais c’était vraiment pas l’heure de jouer au twister alors on a tous suivi la stratégie à la tête et on s’est mis à charger comme des dératés… Enfin quand je dis tous, j’exagère peut être un peu, mais je dois dire à ma décharge que je devais rattraper cet idiot d’Azqua qui avait choisi ce moment pour opérer une retraite stratégique, et puis de toute façon, un démoniste en pagne à fleurs, cela ne le faisait pas du tout, on a un décorum à respecter nous les démos. Vous imaginez un peu l’image qu’on laisserait à nos ennemis sinon ? Héroïquement, je me dirigeais donc vers le chêne le plus proche afin d’enfiler une tenue plus adéquate, pendant que mes compagnons s’occupaient des deux serpents. Caché derrière l’épaisse frondaison des arbres (par pudeur plus que par couardise, et vous pourrez pas dire le contraire puisque c’est moi qui rédige ces annales), j’enfilais tranquillement mon collier à tête de gnomes (fabrication orque garantie sur facture) acheté à un marchand gob’ à Orgrimmar (les cranes commençaient d’ailleurs à noircir mais, allez savoir pourquoi, j’ai jamais retrouvé le marchand pour lui en acheter un nouveau) en jetant une malédiction sur chacune des douze tête qui le composaient, non pour gagner du temps bien entendu, mais par souci des traditions.
Concentré dans mes incantations, je les sentais gagner en puissance par un écho de plus en plus fort et par une énergie nouvelle, humide et chaude à la fois, qui semblait monter en moi à commencer par mon pied gauche. Exultant d’avoir enfin réussi une incantation, j’ouvrais les yeux pour hurler ma joie à la face du monde… pour me trouver, en fait d’écho, nez à nez avec un troll d’une espèce pire encore que celle du serpent : celle qui veut me boulotter moi. Comprenant que l’écho n’avait été qu’un mirage, mon premier réflexe fut de regarder mon pied gauche pour voir l’origine de ma nouvelle énergie. Me jurant intérieurement qu’un jour Azqua me le paierait, j’avais cependant un problème plus urgent à régler… Maudissant mon maître démoniste qui m’avait toujours dit qu’à l’ombre des chêne on ne trouvait que des glands, j’entamais la danse macabre du souffle ultime du crapaud qui expire au soleil couchant bien déterminé à affronter cet adversaire impromptu… Voyant le peu de succès de ma stratégie face à mon adversaire qui me regardait bouche bée, je chopait Azqua par le col et le balançais d’un grand coups de pieds au fesses en direction de la gorge du troll, avant, dans mon grand excès de générosité, de courir en direction du reste de la compagnie prévenir qu’on était pris à revers. Entendant, pendant ma course le cri d’un troll fraîchement castré (j’avais sans doute visé un peu trop bas en balançant Azqua), je repris mes incantations derrière le reste de la compagnie qui s’était sorti victorieux de son combat contre les serpents avec juste quelques blessures bénignes (est dit bénigne une blessure qui arrive aux autres et pas à vous, après tout elle vous fait pas tant mal que cela).
Ainsi mes incantations redoutables (et accessoirement les épées des guerriers) sont venus à bout de notre premier adversaire, mais je peux vous dire, notre excursion était loin d’être finie…

[A suivre]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voir ZG et mourir...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voir ZG et mourir...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voir Mouhers et Mourir!
» [Rapport de Campagne] "Voir Pantora et mourir..." Tours 2011
» Jeux de roles. MJ
» Voir Payerne et puis mourir.
» [Blog] Vultraz: La série à mourir de rire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: DISCUSSION :: La Croisée [RP]-
Sauter vers: