AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  FAQFAQ  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ Background ] Guilthanas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Guilthanas
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 32
Localisation : Undercity
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: [ Background ] Guilthanas   Mer 25 Oct - 17:06

LIVRE PREMIER : Passé et déchéance


PROLOGUE

Parfois, lorsque je ferme les yeux et que je laisse mon esprit se calmer, des souvenirs d’un autre temps resurgissent. Ces souvenirs, d’abord flous, se précisent ensuite, comme si mon esprit s’y accrochait éperdument.
Mais je ne me souviens jamais des jours heureux, des moments de tranquillité que j’ai du connaître dans ce petit village au sud de Stormwind. Un village paisible, loin des remous politiques de la capitale. Un village hors du temps. Une seule chose pouvait troubler cette sérénité…
C’est à cette époque que remonte mes premiers souvenirs. Souvenirs… c’est un bien grand mot. Je me souviens du bruit des sabots des chevaux traversant au galop la rue principale. Je me souviens du cliquètement métallique des armures. Je me souviens de la voix du héraut, ainsi que de ses paroles :


« Oyé villageois ! Notre bon seigneur et souverain ordonne votre attention ! Une horde de créatures démoniaques est aux portes du royaume de Stormwind ! Ils ont pillé et brûlé déjà des dizaines de villages au sud d’ici ! Le roi ordonne votre soutient ! Stormwind est en guerre : tout homme en age de tenir une arme est réquisitionné, ainsi que tous vos chevaux, et la moitié de vos réserves de nourriture ! »

La guerre… Et pour la première fois j’allais entendre un nom qui n’allait jamais cesser d’être prononcé ensuite en tout Azeroth :

« Dépêchez ! Nous partons en guerre contre les Orcs ! »

C’est à ce moment que mes souvenirs sont plus précis.
Des bribes de conversations surgissent dans ma tête :

« Maman… Pourquoi papa nous a abandonné ? »
« Ne dit pas de bêtises ! Il est parti à la guerre, il reviendra dès que tout sera fini. »

C’était tard le soir, après le dîner.

« Maman… Papa ne revient pas… Tu crois qu’il est mort ? »
« Non !! »

Je me souviens des pleurs de ma mère la nuit.

« C’est lui ! Jetez lui des cailloux ! »
« Je l’ai touché ! »
« Dans la tête ! hahaha »

Je me souviens de ce que nous faisions subir au fils du forgeron. Son père était boiteux, l’armée royale n’avait pas voulu de lui. Nous lui jetions des cailloux, et le battions à sang dès qu’il croisait notre route. C’était notre façon à nous, les enfants sans père, de se venger du destin…

Puis un jour…

« Maman, c’est qui le monsieur qui vient taper à toutes les portes ? »
« C’est… C’est un soldat de l’armée royale qui n’est plus en état de se battre, alors il passe par les villages apporter des lettres qui annoncent aux familles la perdre de quelqu’un »

Je regardais cet homme. Il se déplaçait laborieusement avec une grosse canne qui compensait la perte de sa jambe gauche. Il était crasseux, mal rasé, et ses épaules étaient voûtées, comme si un poids immense reposait dessus. Il avançait en titubant vers la maison du voisin. A eux aussi il leur apporta une lettre…
Puis il se dirigea vers notre maison. Mon cœur battait… S’il sonnait c’était que papa était mort.
Il sonna.
Maman, en larme ouvrit la porte, et je pus alors distinguer le visage du messager. Malgré ses multiples cicatrices, son teint rubicond, et sa barbe mal rasée je le reconnu.
C’était mon père, et il était complément bourré.

La vie aurait pu reprendre tout son sens. Mais ce ne fut pas le cas.

Papa était revenu, vivant, alors que la plupart de mes amis avaient appris la mort du leur. J’étais devenu un paria pour eux, pire que le fils du forgeron. A peine sortie de chez moi, je me faisais insulter, et des pierres volaient en tout sens dans ma direction si j’avais la malchance de croiser leur route.
Lorsque je rentrais en sang chez moi. Mon père, toujours bourré, me traitait de faible et de lâche, il disait que si je m’abaissais devant des gosses, les Orcs allaient me massacrer et me torturer, je n’avais aucune chance de survie… Les Orcs… Il en parlait toute la journée… Des bêtes démoniaques, quasiment invincibles au combat. Elles avaient tués des centaines et des centaines de soldats. Certains même invoquaient des démons qui se battaient alors à leur coté…
Si j’osais arrêter ses discours d’alcoolique, ou faire la moindre remarque, il me battait. Même d’ailleurs, parfois je ne faisais rien, mais il me battait quand même.
Si maman osait dire quelque chose il la battait aussi…
Parfois, j’aurai aimé qu’il soit mort comme les autres…
La vie était devenue un enfer, elle n’aurait pas pu être pire.

Mais je me trompais. Le pire arriva.

Cette nuit d’été était particulièrement chaude. Mon père devait être accoudé à la fenêtre de la cuisine. Il dormait rarement depuis qu’il était revenu. Soudain il cria :


« Les Orcs ! Je les sens ! Ils sont là, ils arrivent ! Les Orcs ! »

Puis des cris de terreur et de douleurs se levèrent dans la nuit, suivi du bruit de dizaines de tambours de guerres.
Mon père me jeta hors du lit et m’ordonna d’aller chercher des provisions, puis il cria sur maman :

« Tu vas prendre le gamin et toutes les provisions et fuir par la forêt vers Stormwind. La bas explique leur ce qui s’est passé ici. Ce n’est pas normal qu’ils aient pénétrés ainsi dans le royaume. »
« Non… Je ne te laisserai pas… Pas une deuxième fois… »
« Arrête de dire des conneries… Je protégerai la maison comme je peux. Si tu reviens tu mouras »

C’était la dernière fois que j’entendais mon père. Mon papa était un héros. Maman me guida à la forêt puis me donna son argent et fit demi-tour :

« Va Guilthanas, va vers Stormwind. La bas tu trouveras une nouvelle vie. Je ne peux fuir la mienne, je dois rester auprès de ton père. »

C’était la dernière fois que j’entendais ma mère. Ma maman était courageuse aussi.
J’avais 6 ans, j’étais seul, et je courrais vers l’inconnue.


Dernière édition par le Mar 21 Nov - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erasded
Admin
avatar

Nombre de messages : 2857
Age : 36
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Mer 25 Oct - 17:20

haaaaaa mais c'est affreux ! c'est horrible !

(et après, il se passe quoi ? Surprised)

_________________
Mon kikoo stuff <3
Irradiation : chance quand ressucité : un bras vous pousse sur la tête , vous infligeant 300 dégats par seconde jusqu'a la mort en vous mettant un doigt dans l'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archiza
Casual
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 28
Localisation : Fossoyeuse
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Mer 25 Oct - 17:22

Mais heu ...
*mode jalouse* moi aussi j'aimerai faire des beaux textes comme toi Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilthanas
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 32
Localisation : Undercity
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Mer 25 Oct - 17:24

J'écris la suite demain si j'ai le temps Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilthanas
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 32
Localisation : Undercity
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Jeu 26 Oct - 12:07

CHAPITRE 1

Toutes ces choses tournaient encore dans ma tête lorsque je fus réveillé en sursaut :

« Debout grosse feignasse ! Ce n’est pas parce que demain c’est ton anniversaire que tu dois chômer ! »

30ans demain…

« En plus c’est ce matin qu’arrivent les caisses de blé d’Andorhal. Il faut que tu ailles au marché en acheter pour cet hiver. Ne fait pas comme l’année dernière… »

L’année dernière, j’étais arrivé assez tard au marché, du coup je n’avais eu que des fonds de caisses. On avait passé l’hiver à manger un blé infecte.

« Très bien… Je me lève, j’y vais… »
« Guilthanas… Depuis que nous avons tout quitté pour aller vivre simplement à Stratholme, tu te laisses aller… »
« Bah, c’est le temps de s’habituer à l’air de la campagne. J’aime bien vivre simplement. Simplement se préoccuper du lendemain. »
« Le temps de t’habituer ? Mais ça fait déjà deux ans… »
« Je me lève, j’y vais Archiza. »

Deux ans… Et oui deux ans que nous avons lâché notre ancienne vie pour aller vivre au calme à Stratholme. Loin de tous les remous politiques actuels de l’ancienne alliance de Lordaeron. Il y a deux ans c’était l’enfer entre la polémique soulevée par l’impôt pour la reconstruction de Stormwind et de Stromgarde. Sans parler des haut-elfes qui s’étaient retirés dans leurs forets.

Mais je n’aime pas repenser à tout cela. Notre nouvelle vie est certes moins mouvementée, mais beaucoup plus agréable. Depuis la fin de la seconde guerre, Stratholme a été reconstruite, et c’est devenu un petite cité florissante vivant surtout de l’élevage et d’un peu d’agriculture. La majeure partie de nos réserves de grains provient d’Andorhal, une ville agricole plus à l’Ouest. Le commerce étant mutuellement avantageux, tout le monde était content.

Rien ne pouvait troubler ce calme.

Un pièce d’or… Ca devrait être assez pour acheter le blé pour cet hiver.

A Stratholme l’air est pur, et j’aime la petite brise matinale annonçant l’arrivée du mauvais temps.

« Guilthanas ! »

Je me retournais, cherchant des yeux la personne qui m’appelait dans la rue.

« Hey ! Andy ! Tu vas au marché aussi ? »
« Non j’y suis déjà allé ce matin pendant que tu dormais encore… hahaha »
« Très drôle… »
« T’es pu à une heure prêt maintenant, tu viens au Phoque Bourré avec nous ? Ed nous y attend déjà… Faut se dépêcher avant qu’il vide tous les tonneaux de la taverne ! »
« Faut déjà que je passe au marché, je vous rejoins après »
« Dis pas de conneries, allé, en plus c’est ton anniversaire ! T’as pas le droit de nous faire ça ! »
« C’est demain mon anniversaire… »
« Tu sais ce que dis le proverbe ! Bois autant que tu peux, parce que tu sais pas si demain tu seras encore en vie pour boire ! Imagine qu’il t’arrive un accident demain ! T’aura même pas fêté ton anniversaire ! »

Andy est quelqu’un de très sympathique, qui n’hésite pas à aider en cas de besoin… Mais il faut avouer que la logique n’a jamais été son fort. Et je sais très bien qu’il ne me laissera pas tranquille tant que je n’aurai pas bu une bière ou deux avec lui… Enfin plutôt cinq ou six. Je tiens mieux l’alcool que lui… Quand il ronflera, je serai tranquille pour aller au marché.

Le Phoque Bourré… Une taverne miteuse, mais c’était là que, depuis deux ans, Andy, Ed et moi nous réunissions le soir pour savourer une bière après une dure journée de labeur.

Ed nous y attendait à la table habituelle, celle dans le coin le plus sombre, avec une demi-douzaine de choppes déjà vide devant lui. Nous aimons épier les gens et nous échanger les ragots entendus dans la journée.


« Hey Andy, Guilthy ! Vive le jour du marché ! Vive les jours fériés où on peut poser son cul sur une chaise et boire toute la journée ! »
« Comme tu dis Ed. Tu sais quoi ? Guilthanas voulait nous poser un lapin pour filer au marché. Il a peur de se faire engueuler par sa gueuse ! »
« Haha, ça m’étonne pas d’lui, il a toujours eu peur des femmes ! »
« Merci les gars… En parlant de femme Ed, comment va la tienne ? »
« Ben elle ressemble de plus en plus à une vache depuis que je l’ai engrossée, mais sinon ça va. Elle gueule toujours autant, c’est qu’elle a la forme. »

Tout sirotant une chope qui avait miraculeusement échappé à Ed, je regardais un étranger assis à une table prêt du feu. Il avait l’air sombre, et une énorme balafre lui déformait le visage, lui traversant une orbite vide.

« Et ton Timmy comment il va ? Bientôt ces 6ans c’est ça ? »
« Ouais ça doit être ça, tu sais moi, à part compter les vaches… Bah il veut pas faire comme son père, il m’a dit qu’il voulait devenir militaire et faire la guerre aux Orcs ! Il tourne toute la journée autour de la garnison à épier les soldats en faction.»

Ce type était vraiment étrange.

« Les gars… C’est qui ce type à la table prêt du feu ? »
« Lui ? C’est un rôdeur fou ! Ca se voit que t’étais pas là ce matin. Quand le marché s’est ouvert, il a menacé de tuer toute personne qui toucherait au grain d’Andorhal. Il dit qu’il est empoisonné ! »
« Ouais Andy, moi j’lui ai dit, bah s'il est empoisonné ton grain, on mourra aussi, alors ça sert à rien de nous tuer ! Tu sais c’qui m’a répondu ? Ce poison est pire que la mort. Hahaha j’en rigole encore ! »
« Ouais moi aussi ! A mon avis sa blessure au visage est plus profonde qu’on le croit, elle a du toucher son cerveau. En tout cas les gardes l’ont vite bougé de là. »

Pire que la mort…

« T’en reprends une Guilthanas ? »
« Oui, dites m’en plus sur ce type… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archiza
Casual
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 28
Localisation : Fossoyeuse
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Jeu 26 Oct - 14:20

héhé, sympa, j'adore les gros clin d'oeil a la campagne de Warcraft III, et a ... heu, non non rien en fait Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanctifia
Nolife refoulé
avatar

Nombre de messages : 691
Age : 37
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Jeu 26 Oct - 14:24

Chapot bas cher Lafontaine ....... heu guilt
/big clap
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilthanas
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 32
Localisation : Undercity
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Jeu 26 Oct - 15:46

CHAPITRE 2

Dalaran… Certainement la plus belle cité qu’il m’ais été de voir et d’habiter. Des dizaines et des dizaines de tours dardent vers le ciel, comme défiant les dieux et les démons résidant par delà.

Le bâtiment le plus impressionnant de Dalaran est certainement l’Académie. Une sorte de grande école de magie, ou les plus grands mages du monde se retrouvent pour enseigner. C’est aussi le lieu où ont lieux les réunions officielles de tous les mages à travers le continent. L’Académie est le symbole de la cité-nation magicienne de Dalaran, mais c’est aussi le plus grand laboratoire de recherche sur la magie au monde.

C’est aussi le lieu de siège du Kirin Tor, une secte secrète de magicien qui dit-on parcourent la terre à la recherche de tous les artéfacts magiques afin de les étudier et de les cartographier. Le Kirin Tor serait dirigé par le mage le plus puissant de la cité : Antonidas.

Ce que j’adore à Dalaran, et plus particulièrement à l’Académie de magie, c’est qu’on peut côtoyer des centaines de personnes de tous les horizons, de tous les milieux sociaux. N’est-ce pas magique que de croiser dans un couloir Kael’thas, le prince des haut-elfes ? Ou des personnalités comme Jaina Proodmore, la fille du plus puissant amiral qu’il n’y ait jamais eu en Lordaeron ?

Les mages entre eux savent faire fi de ces différences. Le respect se base sur une toute autre puissance…

Et oui, quand j’y repense j’ai l’impression qu’il s’agit de quelqu’un d’autre, mais c’était bien moi. J’étais mage. Et pas des moindres, disons que j’avais une maîtrise des éléments au-dessus de la moyenne.

Mais malheureusement, lorsque je repense à Dalaran, je repense à cette nuit… Cette horrible nuit…

La magie attire parfois plus de maux qu’elle n’en soigne…


« Hey, Guilthanas ! Tu te fais vieux, t’es déjà assez bourré pour piquer un somme ? »

Mon esprit regagna subitement mon corps.

« Hmmm… Quoi ? Merde ! Faut que je passe au marché il est déjà l’heure du dîner ! »
« Bah fallait pas dormir, il doit pu rien rester à cette heure, ils doivent remballer leurs étales. »
« T’aurais pu me réveiller plutôt… Bon j’y vais, à demain Ed »

Andy était affalé sur la table, comme je devais l’être quelques minutes plutôt.

« Ouais, dépêche toi… Je m’occupe d’Andy, je le ramène chez lui. »

La nuit commençait à tomber. Je courrais vers la place du marché. Mais en courant je repensais au mystérieux rôdeur, quelque chose d’étrange me tiraillait… Comme un mauvais pressentiment. Comme cette nuit à Dalaran…

Non… J’avais abandonné l’usage de la magie, j’étais devenu comme tout le monde.

Pourtant quelque chose ne collait pas…


« Hey marchand ! Vous reste t’il une caisse ou deux de blé ? »

L’homme avait l’air plutôt sombre, sa voix était froide.

« C’est ton jour de chance, j’allais remballer pour retourner à Andorhal. Il m’en reste une, et de bonne qualité »
« Parfait ! Je la prends, gardez la monnaie, merci. »

Quoi de plus agréable que de rentrer chez soi le soir, la nuit tombante, avec une grosse caisse pleine de blé sur l’épaule ?
La sensation de malaise ne cessait de grandir.


Pour rentrer, je dois passer par une petite ruelle, le genre de ruelle coupe-gorge dans les grandes cités, mais ce n’est pas le cas à Stratholme…

Un peu de courage… Dalaran est loin

Soudain, quelque chose m’attrapa le bras. D’horreur je fis un bon sur le coté, en hurlant de toutes mes forces :


« Lâche moi sale chiens de l’enfer, lâche moi sale bête ! »

Je me sentis glisser, tomber à la renverse, et le monde devint tout noir.


Dernière édition par le Jeu 26 Oct - 17:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilthanas
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 32
Localisation : Undercity
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Jeu 26 Oct - 15:53

Hésitez pas à me le faire remarqué si vous trouvez que je fais écart à la "vérité" historique du BG de Warcraft.

Si c'est le cas je modifierai en conséquence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilyutchik
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 725
Age : 52
Localisation : Lot et Garonne
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Jeu 26 Oct - 16:13

J'ai a-do-ré !

Très vivant, de l'humour et de l'action ... bref c'est super !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kmeleon
Nolife
avatar

Nombre de messages : 1201
Age : 32
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Jeu 26 Oct - 16:48

euh il manque pas un chapitre par hasard ^^ ya le prologue le I le III mais pas de chapitre II...

ah c'est une quete faut partir à la recherches des chapitres perdus :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theking672.skyblog.com
Guilthanas
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 32
Localisation : Undercity
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Jeu 26 Oct - 17:01

Oups, non il manque rien, mais à la base le prélude était un chapitre 1, j'ai oublié de décaler les numéros Razz

C'est renuméroté bien Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nechao
Casual
avatar

Nombre de messages : 400
Age : 38
Localisation : SELESTAT
Date d'inscription : 18/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Jeu 26 Oct - 18:14

Génial ! Encore un post à surveiller tous les jours pour voir si la suite est arrivée. Mais comment je vais trouver le temps de bosser moi ?!?
En tout cas, bravo guilth. Arrivé à écrire une histoire marrante, intéressante tout en conservant le BG de Warcraft, c'est pas évident. Félcitations !
Bientôt tu rejoindras les ombres où erre déjà le vieux démoniste Nechao, alors gare à .... (comprennes qui pourra Laughing )

Nec'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilthanas
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 32
Localisation : Undercity
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Ven 27 Oct - 11:06

CHAPITRE 3

Je l’avais plus senti que je ne l’avais vu. Je m’étais retourné, et deux grands yeux rouges, ainsi qu’une gueule énorme, aux dents démesurées s’étaient jetés sur moi. Par réflexe, j’avais levé mon bras pour me protéger le visage, et par conséquent, c’est mon bras qu’il attrapa.
Je n’ai jamais eu aussi mal de toute ma vie, ses dents pénétrèrent rapidement ma chair, déchirant mes muscles. Son élan me fit basculer en arrière. J’étais sur le dos, il était debout sur mon ventre, mon bras dans ses mâchoires refermées.

Il me coupait le souffle, je ne pouvais hurler.

La douleur me faisait perdre le fil de mes pensées, mais étrangement mon esprit analysait la situation. Les yeux à demis fermés, le chien de l’enfer, semblait plus pomper mon énergie vitale que dévorer ma chair.

La magie attire parfois les serviteurs de la Légion Ardente en notre monde. Mon corps était imbibé de mana après cette journée. Il me buvait.
Soudain il lâcha mon bras, bondit un arrière à deux mètres de moi et me regarda dans les yeux. Il voulait sentir ma peur, ma douleur…

J’avais tellement mal que je ne contrôlais plus aucun muscle de mon corps. Avec horreur, je ne pu m’empêcher de regarder l’état de mon bras. Juste au milieu de mon avant bras, la chair avait été déchirée à telle point qu’elle pendouillait, je distinguais parfaitement mon os sous la bouillie rougeâtre, lui même portait des traces de dents. Je saignais abondement, mon sang se répandait sur le pavé.

Puis ma vision se troubla, le choc et la perte de sang allait me faire perdre concience, j’allais mourir ici, cette nuit, dans cette ruelle.
J’étais en train de perdre concience

Je me souviens de cette terrible nuit, où je me voyais déjà mort sur le pavé de Dalaran.

Une sorte de fourmillement au niveau de la cuise gauche me fit sursauter et revenir à la réalité.


« …Mais… Qui êtes vous ? Que faites vous ? »

J’étais allongé sur le dos, un homme encapuchonné penché sur moi, à me tâter le haut de la cuise…

« Vous êtes tombé, je vérifie que vous vous n’êtes rien cassé »
« Heu… Je pense que c’est bon, il n’y a pas d’os à vérifier plus haut… »
« … »
« Lachez moi, qui êtes vous ? »

Il retira sa capuche, et je pus distinguer une affreuse cicatrice qui lui traversait le visage… le rôdeur !

« Vous ! Vous allez me tuer parce que j’ai acheté ce blé ? Je n’en ai peut-être pas l’air mais je ne suis pas aussi facile à tuer. »
« Vous vous êtes presque tué tout seul… Mais non je ne vais pas vous tuer… C’est la première fois qu’on me traite de chien de l’enfer… Vous savez de quoi vous parlez au vu de votre réaction. Peu de gens ont en vu un, et encore moins y ont survécu… Vous n’êtes pas comme ces paysans, je l’avais deviné à la taverne. »
« Que vient-il de se passer ? »
« J’ai voulu t’attraper le bras pour t’attirer dans ce coin de la ruelle pour parler, mais tu t’es mis à hurler, à me traiter de chien de l’enfer. Tu as glissé sur une flaque de boue, et t’es tombé en arrière. Ta tête a percuté la caisse de blé que tu as lâché… »
« Ok… je vois. »
« Je voulais te parler de ce blé, mais les preuves visuelles valent mille discours. Regarde par toi même. »

La caisse en tombant s’était éventrée, et tout le grain s’était répandu sur le sol… Merde… Mais aussitôt je remarquais des formes sombres sur le sol : une dizaine de rats mort !

« Mais merde ! Vous avez raison, il est empoisonné ce blé ! »
« Evident non ? »
« Mais pourquoi les marchands d’Andorhal nous vendent du grain empoisonné ? Cela n’a aucun sens »
« Les marchand d’Andorhal ? Non ils ne feraient jamais ca »

Je ne comprenais plus rien.

« Qui te dit que c’était des marchands d’Andorhal ? »
« Mais… Qui ? »
« Le fléau. »
« Le fléau ? »
« Oui, une armée de mort-vivants. Ils ont empoisonnés le blé avec une peste particulière, qui tue puis relève d’entre les morts. »

Pire que la mort…

« De la nécromancie ? Il faut prévenir tout le monde, il faut prévenir le roi ! »
« Il est trop tard pour Stratholme. Prend tes affaires et fuis vers les collines au Nord Est. Les armées royales de Lordaeron, menées par Arthas en personne sont en train de s’y rassemblées. Si tu restes ici tu mouras, crois moi. »

Il se leva et fit demi tour.

« Un instant étranger, comment sait-tu tout cela ? »
« J’habitais à Andorhal. La cité est devenue mort-vivante… La cicatrice que tu vois là… C’est ma femme, sortie de sa tombe, qui a voulu me tuer et me dévorer. Je l’ai tué de mes mains… »
« …Merci pour tout, je vais chez moi, je pars cette nuit. »
« Adieu mage. »
« Adieu »

Il avait deviné…

Rien ne pouvait troubler ce calme avais-je pensé ce matin ? Une fois de plus je m’étais trompé. Il fallait que je prévienne Archiza. La nuit était déjà bien avancée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilyutchik
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 725
Age : 52
Localisation : Lot et Garonne
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Ven 27 Oct - 11:55

Smile Very Happy Smile Very Happy Smile Very Happy Smile Very Happy Wink

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilthanas
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 32
Localisation : Undercity
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Ven 27 Oct - 14:22

CHAPITRE 4

Ce qui me réveilla ne faut pas la douleur, mais une absence de douleur.
Je sursautais, et regardais frénétiquement autour de moi : rien.

Ou était-il ?

Ou était passé le chien de l’enfer ?

Un rapide coup d’œil à ma blessure et je me rendis compte qu’elle avait disparue elle aussi, ainsi que le sang sur le pavé.

Avais-je rêvé ?

Une forte odeur d’urine attira mon attention. Je m’étais pissé dessus…
Je n’avais pas rêvé.

Mon bras était engourdi et la peau semblait plus rose, moins souple que celle de l’autre bras. J’avais été soigné par la magie, c’était certain.
Quelqu’un, ou quelque chose, avait fait disparaître le démon, le sang et ma blessure… Toutes les preuves avaient disparues.

C’est alors qu’une rumeur me revint en mémoire… Le gardien de Tirisfal ?

Sur ces pensées, j’étais arrivé.


« Archiza ! »

A peine la porte ouverte je hurlais son nom.

« Guilthanas ! Enfin tu rentres ! Je m’inquiétais… Il faut qu’on quitte Stratholme cette nuit ! Je sens… Je sens quelque chose de malsain qui rôde. Comme si la mort elle même tentait de percer dans le domaine des vivants. Les ombres s’étirent à un tel point que la lumière semble s’évaporer… »
« Hein ? Je ne comprends rien à ce que tu dis… Mais tu as raison il faut partir, et très vite. Je t’explique en route, j’ai une idée sur ce qui se passe ici. »

Je lui expliquais rapidement tout en jetant quelques habits et provisions dans des sacs de voyages.

« Donc si ce que dit le rôdeur est vrai, la situation semble assez grave pour qu’Arthas en personne mène les armées du roi jusqu’ici… »
« Le prince Arthas est un être juste et bon, son âme le protège de la corruption, il saura quoi faire pour endiguer le fléau. »
« Si tu le dis… Je n’ai jamais vraiment fait confiance aux enfants pourris gâtés par leurs parents »
« Et Jaina… »
« Ca n’a rien à voir Archiza ! Elle n’a jamais été pourrie gâtée ! En plus ce n’est pas le moment de parler de ça ! »
« Si tu le dis… »
« … »

Nous étions prêts à partir, à quitter Stratholme, ce havre de paix depuis deux ans. Quelque chose me disait que les ennuis ne faisaient que commencer…
Soudain, une pensée m’effleura :


« Et Andy, et Ed ? »
« Quoi ? »
« On ne peut pas partir comme ça, il faut les prévenir »

Soudain une sorte de pluie de météorites verdâtres tomba du ciel et vint s’écraser sur la ville. Des hurlements de terreur se firent entendre et des gerbent de flammes léchèrent le ciel nocturne.

« Je crois qu’ils sont prévenus qu’il faut partir à présent non ? »
« … »
« Guilth ! Ou vas-tu ?! »
« Andy habite juste à coté, je vais le chercher. »

Des cris de terreur se répercutaient partout dans la nuit, à un tel point que j’avais l’impression d’être devenu fou… je courai vers la maison d’Andy, à l’autre bout de la rue. Mais bientôt je sentis comme un frisson dans mon dos, et je levais les yeux : une météorite se jetait sur cette partie de la ville.

L’explosion fut terrible. Je fus projeté en avant contre la façade de la maison d’Andy. Tout le quartier avait pris feu.

Le choc m’avait démis l’épaule, et je sentais le goût du sang dans ma bouche. Les flammes d’une couleur jaune-vert brûlaient tellement fort que les j’avais du mal à respirer et à ouvrir les yeux. Des cendres volaient dans tous les sens.

Un coup de pied bien placé suffit à déforcer sa porte. Il était barricadé derrière une table, avec pour tout arme une bouteille vide.


« Andy merde, j’espère que t’as désaoulé, tu vas avoir besoin de tes jambes »
« Guilthanas ?! Que se passe t’il ?! Mais t’es blessé ? »
«Ce n’est rien… je t’explique en route, sort d’ici, on quitte la ville ! »
« Heeuuuuuu…. »
« Quoi encore ?! »
« Soit je suis vraiment bourré… Soit t’as un immense rocher qui bouge derrière toi ! »

Je fis volte face, et je le vis aussi. Un golem de trois mètres de haut. Son corps semblait avoir été façonné par un enfant tellement la silhouette était grotesque. Mais il émanait de lui un mal immense. Son corps était recouvert de flammèches verdâtres… Les mêmes qui composaient les météorites.

Il ne semblait pas nous avoir vu.


« Andy ! Baisse-toi doucement, ne fait aucun bruit ! »

Mais Andy ne bougeait pas, il semblait comme pétrifié de terreur. Il était tétanisé. Ses mains se décrispèrent un instant, et la bouteille qu’il tenait tomba et se brisa en milles morceaux.

Pourvu que les cris dehors couvre le bruit…

Le golem se tourna lentement vers nous.

Merde…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erasded
Admin
avatar

Nombre de messages : 2857
Age : 36
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Ven 27 Oct - 14:32

houuuu ! haletant ! vivement la suite. :p

_________________
Mon kikoo stuff <3
Irradiation : chance quand ressucité : un bras vous pousse sur la tête , vous infligeant 300 dégats par seconde jusqu'a la mort en vous mettant un doigt dans l'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leiwella
Admin
avatar

Nombre de messages : 4343
Age : 42
Localisation : Derrière vous...!
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Ven 27 Oct - 14:38

/clap
/incliner

Heu dis-moi Guilth, tu songes faire quoi comme métier plus tard ?
Parce que écrire des bouquins ca t'irai bien là ^^

_________________
Forsaken, i am a Forsaken !
"Le timide a peur avant la bataille, le lache a peur pendant la bataille, le courageux a peur après la bataille."
"Ne me sort pas sans raison, ne me range pas sans honneur."
Je vais prendre ta douleur - A fleur de toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://compagnie-noire.bbfr.net
Guilthanas
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 32
Localisation : Undercity
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Ven 27 Oct - 14:52

J'écris quand j'ai rien à faire au boulot, ca passe le temps, sinon je me fais chier Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archiza
Casual
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 28
Localisation : Fossoyeuse
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Ven 27 Oct - 15:30

J'adore, pour ainsi dire, j'ai lu tes roleplay de daoc, de lineage II et de wow maintenant, et j'avoue que j'accroche particulierement a celui, surment la simplicité de l'ecriture je sais pas mais continue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kmeleon
Nolife
avatar

Nombre de messages : 1201
Age : 32
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 23/09/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Ven 27 Oct - 16:16

/cri de foule
guilthanas
guilthanas
guilthanas
guilthanas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theking672.skyblog.com
Guilthanas
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 32
Localisation : Undercity
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Ven 27 Oct - 16:22

CHAPITRE 5

Andy hurla :

« Je crois qu’il nous a vus !!! »
« Avec tes cris il n’y a plus aucun doutes… »
« On va mourir !!! »
« Ferme là, et laisse moi faire ! »

Bon… Il était tant de laisser tomber le costume de paysans sans histoire, et de se souvenir du mage !
Hmmmmmm… Une boule de feu ?


« Aaaaaaaaah !!! Il vient vers nous !!! »
« Ta gueule, je me concentre ! »

Respirer calmement… Se détendre… Laisser les énergies magiques imbiber mon corps.

Maintenant…

Soudain une énorme boule de feu jaillit et percuta avec une violence folle le golem démoniaque.

« Whoaaaa ! Comment t’as fais ça !!! »
« Ouais ! Touché ! Pas mal après deux ans d’inactivité ! »

L’explosion de la boule de feu avait soulevé un nuage de cendre, qui se dissipa rapidement.

« Heuuuu… Guilthanas… Il est toujours là… J’le connais pas trop, mais il a l’air en colère »
« Merde, comment il a pu résister à une de mes boules de feu ? »
« Bah… Je sais que tu ne me prends pas pour une lumière, mais il est tout en feu ce monstre… Ptet il est insensible au feu ? »

Mais évidement…

On ne panique pas… Je vais utiliser un sort de givre, ça devrait aller. Aussi faut dire que si je n’avais pas séché les cours de givre à l’Académie pour aller m’amuser avec Jaina…

Un éclair de givre jaillit alors, touchant le golem à la jambe gauche. Le feu sur sa jambe fut soufflé et elle sembla se cristallisée. Il était ralenti, mais loin, très loin d’être sévèrement touché…

« Andy, faut que je t’avoue un truc… Ma spécialité c’est le feu, pas la glace… »
« J’suis pas assez saoule pour pas l’avoir remarqué ! »

Le golem continuait de s’approcher, avec mon épaule démise je ne pouvais faire rien d’autre… Un seul coup et il me brisera en mille morceaux, j’en étais certain.

Ce n’était vraiment pas mon jour…

Soudain un halo de lumière descendit du ciel, sous forme d’un éclair, et vint frapper de plein fouet le golem. Celui-ci fut alors pris de spasmes avant de s’effondrer en plusieurs morceaux.

« La lumière fauche l’ombre comme le paysan fauche le blé »
« Archiza ! C’était le mien ! J’allais le finir ! »
« Comme l’histoire du chien des enfers ? »
« … »
« Au moins cette fois-ci tu ne t’es pas pissé dessus… »
« … »
« On n’a plus le temps. Prend Andy, on doit y aller maintenant ! Une ombre encore plus grande recouvre la ville, quelque chose de terrible s’approche de nous »
« Hé Guilthy, j’comprends mieux pourquoi t’avais peur de ta donzelle ! »
« … »

C’est à ce moment que retentit une voix tonitruante. Elle couvrait tout le bruit de la ville, et devait porter bien au-delà de la ville. Cette voix était vraiment démoniaque…

« Prince Arthas ! Cette ville m’appartient ! Bientôt ses habitants rejoindront nos rangs ! Vous ne pouvez rien contre les armées du fléau ! Vous ne pouvez rien contre Mal'Ganis ! ! »

La voix nous avait pétrifiés. Il fallait sortir de cette ville, et vite. Il fallait rejoindre les armées du prince Arthas.

« Avance plus vite Guilthanas ! »
« Je veux bien… Mais tu ne peux pas faire quelque chose pour mon épaule ? »
« Fait voir ça… Ca me prendra une minute. »

Elle posa la main sur mon épaule, et soudain la douleur fit place à une sorte de chaleur agréable. Puis plus rien. Mon épaule était en état.
« Merci ! »
« Hey ! J’comprends pourquoi l’jour ou tu t’es fais renverser et piétiner par une vache, le lendemain t’avais pu rien ! »

Nous courrions aussi vite que possible, en évitant les débris enflammés qui tombaient des bâtiments. Nous approchions de la sortie Nord ouest de la ville…

« Halte ! »

Quatre soldats se trouvaient un peu plus loin dans la rue.

« Par ordre du prince Arthas, toute la ville doit être nettoyée. Vous êtes tous susceptibles d’être contaminés par le fléau… »

Heu…. Si je comprenais bien… Ils avaient ordre de tuer toute personne encore en vie dans la cité ?!

« Coopérez, et ce sera à la fois rapide et sans douleur… »

Et merde…


Dernière édition par le Jeu 30 Aoû - 17:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erasded
Admin
avatar

Nombre de messages : 2857
Age : 36
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Ven 27 Oct - 17:16

"piétiné par une vache"

GG guilthanas ^^

_________________
Mon kikoo stuff <3
Irradiation : chance quand ressucité : un bras vous pousse sur la tête , vous infligeant 300 dégats par seconde jusqu'a la mort en vous mettant un doigt dans l'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilthanas
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 32
Localisation : Undercity
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Ven 27 Oct - 17:21

Des fois les vaches c'est super dangereux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilthanas
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 32
Localisation : Undercity
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Ven 27 Oct - 17:24

CHAPITRE 6

Les quatre soldats approchaient, épées dégainées. Ils avaient l’air de savoir s’en servir, et en plus ils portaient une armure de maille de bonne facture. Une troupe royale, pas une simple milice…

« Archiza, j’ai un plan… »
« Oui ? »
« Prépare tes sorts de guérisons, je fonce dans le tas : je les nova, blizzard, cône de glace… et un trait de feu si y’en a un encore un qui bouge… »
« N’importe quoi… »
« Quoi ?! »
« Déjà je n’ai pas confiance, t’es complètement rouillé, avoue le. Ensuite, si tu commences à tuer les soldats d’Arthas, on n'est pas sorti de l’auberge… »
« Mais… »
« Laisse moi faire, ou plutôt laisse la part d’ombre en moi faire. »
« Ok… »

Elle s’avança seule vers les quatre soldats.

« Conduisez nous immédiatement auprès de votre Prince. »
« Nous avons ordre de nettoyer la cit… »
« Je sais tu l’as déjà dit… »
« Halte ! Mains dans le dos, à genoux ! »
« Ou pas… »
« Nous sommes tous les quatre armés citoyenne… Tuez la. »

Les quatre gardes se jetèrent sur Archiza.

« Bouh ! »
« Aaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhh !!!!! »
« Aaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhh !!!!! »
« Aaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhh !!!!! »
« Aaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhh !!!!! »

Les quatre gardes hurlaient en courant dans tous les sens, complément paniqués, comme s’ils avaient vu le diable en personne.

« Tu leur as fait quoi ?! »
« Un petit sort de peur… attend de voir le résultat »

Après quelques secondes à les regarder courir partout en hurlant :

« Putain les gars j’me suis fait dessus ! »
« Moi aussi »
« Merde c’est qui cette femme ! »

« Bon, vous nous conduisez au prince maintenant ou je recommence ? »
« Non ! Suivez nous… mage. »
« Prêtresse s’il vous plait. »
« … »

Archiza se tourna vers moi :

« Un jour je t’apprendrai la délicatesse. »
« Si c’est faire hurler des gens pendant trente secondes en plein milieu d’une ville où un démon, ainsi qu’une armée entière cherche à tuer tout le monde… Bravo la délicatesse et la discrétion… »
« … »

Soudain mes cheveux se dressèrent sur ma tête, et un frisson parcoura mon échine.

Je me retournais…

Une trentaine de mort-vivants à demi décomposés, des zombies, des goules et j’en passe, étaient visibles à l’angle de la rue derrière nous.
Mais ce qui m’avait dressé les cheveux sur la tête était une forme sombre derrière eux… Il devait faire deux mètres cinquante de haut… Un seigneur de l’effroi… Cornu, ailé… La totale… Droit sorti des manuels de démonologie.
Il avait du entendre les cris…

Je tapotais l’épaule de l’un des soldats.


« Si j’étais vous, je courrai vite, très vite vers le camp du Prince Arthas… »

C’est donc à toute allure, poursuivi par une troupe de mort-vivants et un démon, que nous courrions vers le camp de l’armée royale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Background ] Guilthanas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Background Personnages
» [RESOLU] Background selon le lieu et sauvegarde
» Background du LA géant
» [Background/Officiel] Calendrier impérial
» theme background mois de mai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: DISCUSSION :: La Croisée [RP]-
Sauter vers: