AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  FAQFAQ  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ Background ] Guilthanas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Archiza
Casual
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 28
Localisation : Fossoyeuse
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Jeu 9 Nov - 9:47

La suite cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilthanas
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 32
Localisation : Undercity
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Jeu 9 Nov - 15:19

CHAPITRE 17


Les grandes pierres runiques étaient devant nous.

D’après la légende, les haut-elfes les avaient mises en place autour de leur forêt pour deux raisons : pour empêcher que leur utilisation des arcanes n’attire les sbires de la légion ardente, et pour empêcher les trolls d’entrer dans leurs forêts enchantées.
Ce qui intéressait le Kirin Tor était la première utilisation. Les incursions de la légion se faisaient de plus en plus nombreuses, même si elles restaient anodines. Depuis qu’il n’y avait plus de gardien, Daralan sentait le besoin d’utiliser de telles pierres, et pourquoi pas les utiliser comme bouclier en cas de conflits.

Archiza et moi devions rejoindre le prince Kael’thas sur place pour commencer l’étude des pierres. Une mission d’un mois en théorie…



C’était il y a prêt de quatre ans.

Maintenant, elle et moi, étions de retour devant ces pierres. Mais cette fois c’était pour les détruire, et percer à travers la dernière foret qui nous séparait de Lune d’Argent. Et puis… nous n’étions pas main dans la main cette fois.

Elle était toujours en tête de colonne, et je n’avais même pas pu croiser son regard… Comment vivait-elle la situation ? Le Roi Liche l’avait-il déjà asservie ? M’en voulait-elle ? Ou avait-elle compris que j’étais manipulé ?

Je n’avais aucun moyen de le savoir. Et je ne sais même pas si j’ai vraiment envie de savoir. Nous étions de toute façon condamnés à servire le Roi Liche.

HALTE !

Un ordre d’Arthas…

La colonne s’immobilisa instantanément.

Un petit groupe de haut-elfes se tenait à la lisière de la forêt… Entre nous et la première pierre. Des femelles… Toute vêtue de vert et jaune… Un arc elfique, une cape elfique…


« Vous n’êtes pas les bienvenus en ces terres. Vos intentions nous sont inconnues, mais elles sont mauvaises. Faites demi-tour immédiatement ou vous le regretterez. »
« Idiotes, vous ne pouvez rien contre le fléau… »
« Prince Arthas est-ce vous ? »
« Le Prince Arthas a disparu… Je suis Arthas le champion du fléau… »
« Vous êtes la honte de votre faible espèce… Mes sœurs rangers ne vous laisseront pas passer… Retenez mon nom Arthas… Que vous vous en souveniez lorsque je vous tuerai… »

Et pour la première fois j’allais entendre un nom qui par la suite deviendrait une constante dans ma vie.

« Je suis Dame Sylvanas… »

ECRASEZ CES INSIGNIFIANTES CREATURES

Avant même d’avoir pu analyser l’ordre, mon corps était au pas de course… tout comme les milliers de morts vivants qui nous accompagnaient.
Les capes magiques elfiques permettaient de se fondre dans le décors, et le petit groupe de rangers haut-elfes disparue de notre vu, mais une dernière fois la voix de Dame Sylvanas retentit à l’orée de la forêt.


« Ces bois sont sacrés, ils ne vous laisseront pas passer. »
« Que si… »

ARMEZ LES CHARIOTS, ENFLAMMEZ LES PROJECTILES. NOUS ALLONS NOUS FRAYER UN CHEMIN JUSQU’AUX AUTRES PIERRES DE RUNE.

La forêt pris rapidement feu. J’en étais certain, le but était à la fois de permettre une meilleur progression à notre armée, et de toucher psychologiquement les elfes, en leur montrant que nous n’avions aucun respect pour eux et leurs forêts.

Nous arrivâmes rapidement à une grande clairière.

NOUS MONTERONS NOTRE CAMP ICI.

Les goules furent chargés d’aller chercher du bois, les acolytes d’invoquer un maximum de ziggourat.

La bataille pour Lune d’Argent allait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilthanas
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 32
Localisation : Undercity
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Jeu 9 Nov - 16:01

Je viens de me rendre compte que j'ai inteverti deux personnages dans l'histoire de warcraft

J'ai mis en secène Tichondrius lors de l'attaque de Stratholme et de Northrend, alors qu'il s'agit de Mal'Ganis.

Tichondrius est un autre seigneur de l'effroi qui commande les actions du roi liche et d'arthas apres son retour en Lordaeron (j'en ai pas encore parlé, mais ca viendra Razz)

Je mets à jour les services concernés donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irunaeka
Casual
avatar

Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : Brest
Date d'inscription : 04/07/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Jeu 9 Nov - 22:13

J'ai enfin tout lu. C'est excellent, de mon point de vue.

Drôle, frais, rythmé, et à la fois imbibé du souffle épique de l'univers de warcraft.

Iru (très, très sympa)

P.S: une suite svp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilthanas
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 32
Localisation : Undercity
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Lun 13 Nov - 14:01

CHAPITRE 18


Mais pourquoi me retrouvais-je toujours en première ligne ?!

J’y avais le droit à chaque fois !

Une autre flèche vint se planter sur mon torse…

Comme à chaque fois…

Cela faisait des semaines que la bataille pour Lune d’Argent faisait rage, et à chaque escarmouche je m’étais retrouvé en première ligne.

A chaque fois je m’en étais sortis en un seul morceau… Au moins on peut dire que j’avais eu de la chance… Même si j’avais l’apparence d’un hérisson avec toutes ces flèches plantées partout…

Une chose m’avait impressionné chez les rangers haut-elfes : leur précision à l’arc. Je ne compte pu le nombre de fois ou ils m’avaient crevé les yeux avec un trait bien placé… Se retrouver une première ligne n’est pas agréable… Mais la première ligne en étant aveugle c’est encore pire…

De toute façon je n’avais toujours aucun contrôle de mon corps. Il obéissait aux ordres d’Arthas. C’en était à un tel point frustrant… Je courrais, tuais, mangeais et me faisait crever les yeux… Puis re tuais, et re mangeais pour me régénérais les tissus… Tout cela sans que je n’y puisse rien, j’étais un témoin passif de toutes ces horreurs.
A un tel point que tout ceci était devenu… banal, la routine… Une journée sans faire couler du sang… C’était comme une journée sans levé de soleil… Impensable.

ATTAQUEZ LA PORTE MAINTENANT !

Ces ordres dans ma tête… J’avais l’impression qu’on me hurlait aux oreilles… C’était si insupportable…

Arthas était si brutal… Il n’avait aucune délicatesse… Il n’avait pas le zèle et la puissance du Roi Liche…

Apparemment le Roi Liche était puissant, très puissant, mais le fait d’être enfermé dans son trône de glace limitait ses pouvoirs. Il avait du déléguer le commandement de ses armées à Arthas sur le continent de Lordaeron.

Autant le Roi Liche nous inspirait les ordres, avant tant de zèle qu’on croyait agir de notre plein gré… Autant Arthas nous les imposait avec une telle force… Il utilisait un marteau et un burin pour tailler de l’argile…

Mes griffes venaient de trancher de la chair… La sensation était si familière…

Le goût de la viande encore chaude…

Mes tissus se régénéraient… Je retrouvais la vue…

J’étais devant une immense porte typiquement elfique… Et quand je dis immense… Je n’en avais jamais vu d’aussi grandes. Nos abominations ressemblaient à des nains en comparaison.

ATTAQUEZ LA PORTE MAINTENANT !

Oui… oui…

Des légions de mort vivants tentaient de grimper à main nu par-dessus la porte, alors que des milliers d’abomination tentaient d’en arracher les énormes gonds.

Mon corps se précipita rapidement vers la porte.

La percée dans la forêt avait été longue et laborieuse. Les forêts enchantées étaient difficiles à traverser… Mais rien n’avait pu nous stopper.

Sylvanas avait fait preuve d’un véritable géni de stratégie… Mais rien n’avait pu nous stopper.

Derrière cette porte se trouvait son camp retranché et Lune d’Argent… La civilisation haut-elfe était à son crépuscule… Et j’en avais rien à foutre. Peut-être mon esprit s’embrumait-il à force de rester enfermé… J’avais de plus en plus de mal à penser à l’avenir, ou à des choses complexes… Seul le présent et mes souvenirs étaient important dorénavant.

Je n’avais plus aucun avenir de toute façon…

Le monde n’avait plus aucun avenir face au fléau et à la Légion Ardente…

Soudain un mouvement en haut d’un arbre proche attira mon attention. Un elfe camouflé ?
Au même moment une flèche jaillit… et se planta directement au niveau de mon bas ventre… Juste au-dessus de mon… de mes…

Noooooooooon !!!

La frustration et la peur furent telles que mon corps s’immobilisa dans la seconde même.

D’un bon j’étais dans l’arbre où l’elfe qui avait faillit me…

Il avait disparu… Putain d’elfe… Je ne pus me retenir de lui faire des gestes d’insultes… J’avais de la chance… Il avait juste percé ma vessie…

Je me grattais le nez…

Puis une évidence me sauta littéralement au visage…

J’AVAIS sauté dans l’arbre…

J’AVAIS fait un geste d’insulte…

JE venais de me gratter le nez…


J’étais à nouveau maître de mon corps…

REDUISEZ MOI CETTE PORTE EN CENDRE !

Mon corps sauta de l’arbre et se précipita à nouveau vers la porte.

… Ou pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilthanas
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 32
Localisation : Undercity
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Lun 13 Nov - 17:53

CHAPITRE 19

Elle était belle.

Elle était forte et courageuse.

Elle avait tué des dizaines et des dizaines des nôtres.

Mais elle avait succombé, sous le nombre, et sous Arthas.
Et elle avait été relevée d’entre les morts.

Dame Sylvanas, maîtresse de Rangers était devenue, Sylvanas maîtresse des bainshees.

Et elle marchait parmi nous.

J’avais du mal à formuler mes pensées…

Mon esprit était engourdi, si engourdi…

Mon esprit était agonisant et mon corps continuait à se décomposer sur pied.

Deux choses avaient réussi à réchauffer mon cœur : J’avais su retrouver la sensation de bouger mon corps quelques secondes, je savais que cela était possible. De puis Archiza était toute proche… si proche… Je voyais son dos décomposé…

Kel’Thuzad avait été ressuscité. Et dorénavant la liche accompagnait Arthas. Ils faisaient route vers Dalaran.

Quant à nous…

Il avait chargé tout un groupe de retourner à Lordaeron pour préparer la ville au retour de son sombre prince, devenu roi à présent. Sylvanas, la jolie Sylvanas commandait ce bataillon, et Archi et moi en faisions parti.

Ce retour serait certainement ponctué de petites escarmouches… Mais les grands combats de premières lignes étaient finis… Quelque par j’étais heureux de cette tranquillité.

D’après ce que j’avais su comprendre, Arthas et Kel’Thuzad allait invoquer un puissant portail à Dalaran pour permettre à la Légion Ardente d’envahir le monde. Arthas pourrait alors se retirer à Lordaeron et gouverner d’une poigne de fer ses sujets mort-vivants en attendant la fin du monde.

Le calme avait crée en moi comme une plaie douloureuse… Je m’ennuyais. Mon corps marchait depuis des jours et des jours.

Archiza… Si j’avais pu tendre le bras, j’aurais pu lui caresser le dos, les épaules… Sentir son doux parfum de chair décomposée…

Elle savait certainement que j’étais derrière elle, que pensait-elle ?

J’avais la sensation de n’être qu’a demi éveillé… Arthas était loin, en était-ce la cause ?
Nous étions au sud de Lordaeron à présent, la ville en ruine trônait sur une colline.


« Pour Lordaeron ! Pour Garithos ! »

Je fis volte face : une centaine de cavaliers nous chargaient !

Une poche de résistance humaine ? Garithos ? Qui était-ce ?
La douce voix de Sylvanas résonna dans ma tête :

Déployez-vous serviteurs… Formez une ligne, il faut couper court à leur charge…

Encore une fois j’étais dans la première ligne…

Les cavaliers arrivaient à toute vitesse, toutes lames dehors…

C’était une tactique classique : la première ligne devait servire de chair à canon pour stopper leur charge et désarçonner un maximum de cavaliers.

Au moins cette fois je me prendrais pas de flèche…

Une flèche vint se planter dans mon épaule gauche, puis une autre, et encore une autre…

Et merde…

Ce dont je me souviens en cet instant est assez flou…

Le bruit des sabots, le bruit de l’acier, des armures… Les mêmes bruits que ceux de mes plus vieux souvenirs…

La boucle était bouclée… Un mauvais pressentiment…

Mon corps se jeta sur le premier cavalier à porté, pour prendre son cheval à l’encolure et tenter de le tuer.
Mais ce dernier réagit vite, et son épée siffla dans l’air frai de ce matin de printemps.

Il me décapita net…

Chose étrange que de se sentir tomber, avant de se rendre compte que c’est sa tête qui tombe et que le corps sans tête à coté est en fait le sien…

Je tournais les yeux frénétiquement, paniqué… Allais-je enfin mourir ?

Puis je la remarquais… Archiza… Elle ne bougeait plus, elle me regardait…

Soudain une ombre passa à toute allure entre nous, bruit de métal, bruit de sabots…

Cela dura une fraction de seconde, mais une fois passée… Archiza se tenait toujours debout au même endroit…

Sa tête tomba… comme avait du tomber la mienne.

Puis un voile couvrit ma vision… Le calme… La liberté…

J’étais enfin mort, pour de vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irunaeka
Casual
avatar

Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : Brest
Date d'inscription : 04/07/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Lun 13 Nov - 18:20

Shocked

Meuh... et la suite elle est où? scratch

Iru (a'core!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archiza
Casual
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 28
Localisation : Fossoyeuse
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Mar 14 Nov - 10:39

Allez, aujourd'hui tu bosses ca veut dire Roleplay ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mulubur
Nolife refoulé
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 37
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Mar 14 Nov - 11:51

Clair! On a beau pas aimer manger les allys à la même sauce, je veux la suite Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.manteela.com
yafube
Casual
avatar

Nombre de messages : 495
Age : 36
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Mar 14 Nov - 12:03

mmmmh la greysauce... la meilleure... surtout par paquet de douze Razz Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilyutchik
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 725
Age : 52
Localisation : Lot et Garonne
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Mar 14 Nov - 12:18

Où l'on se rend compte que finalement l'acuponcture ...



Ca détend !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erasded
Admin
avatar

Nombre de messages : 2857
Age : 36
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Mar 14 Nov - 12:41

Mouhahahaha mais lol Vily ^^

_________________
Mon kikoo stuff <3
Irradiation : chance quand ressucité : un bras vous pousse sur la tête , vous infligeant 300 dégats par seconde jusqu'a la mort en vous mettant un doigt dans l'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilthanas
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 32
Localisation : Undercity
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Mar 14 Nov - 12:53

CHAPITRE 20

Je crois que la majeure partie de ma vie, et de ma mort, venait de défiler dans ma tête.

J’avais été humain, enfant détruit par la guerre, adopté à Stormwind puis fuyant les orcs vers les montagnes naines.

J’avais été un jeune et fougueux mage à Dalaran quelques années plus tard lorsque la deuxième guerre n’avait laissé que ruines et désolations en Lordaeon.

J’avais fais parti du Kirin Tor lors de l’apogée de la puissance de Dalaran.

J’avais aimé une femme exceptionnelle…

Puis nous avons tout lâché, trahi par ces mêmes mages… Nous avons quitté Dalaran à la recherche de la tranquillité de la compagne… Stratholme… Vivre à Stratholme avec Archiza avait été un petit bout de paradis.

Puis le fléau était arrivé…

Archiza et moi avons fui la ville et rejoint le digne prince Arthas dans sa croisade désespérée pour sauver son peuple.

Nous étions morts et relevés.

Finalement aucun de nous ne sera sauvé…

La Légion ardente aura raison de ce monde.

Mais quelque part, puisque je pensais… Ma conscience existait-elle encore ?

Il y avait eu un grand noir… puis toute ma vie s’était mise à défiler…

Pouvais-je bouger ?

Soudain une voix complètement hystérique et fortement aiguë retenti :


« Il a bougé ! Il a bougé !!! Youuupppiiiiii !!! Waaaaaiiiiiihhhh !!! Ca marche !!! Ca marche !!! T’as vu il a bougé ?! Je suis un géni ! UN GENI ! »

Puis une petite voix stridente avec un fort accent démoniaque lui répondu en bas parlé :

« C’est bon on a compris… »

« Un peu d’enthousiasme pardi ! C’est un évènement ! Je suis le plus grand des alchimistes ! La peste nouvelle !!! La peste nouvelle !!! De l’enthousiasme ! C’est un ordre ! »

« Ouais !!! Trop bien !!! C’est tellement la fête….… T’as ramené à la vie un tas de cadavres complètement décomposés, t’es vraiment le plus grand des alchimistes… »

Je me redressais et tentais d’ouvrir les yeux… La lumière semblait si vive…

« Il faut que j’aille le dire à Sylvanas tout de suite ! »

« Tu ferais mieux d’attendre à mon avis… »

« Et pourquoi !? »

« Qui te dis qu’ils vont rester en vie plus de dix minutes ? »
« T’as vraiment le don pour casser mon moral… »

« Ben tu m’as invoqué du néant distordu pour cela non ? »

« A la base c’était pour que tu fasses la vaisselle… Il y a encore des dizaines d’éprouvettes que tu n’as toujours pas lavées au labo à Undercity ! »

Sylvanas ? Undercity ? Je ne comprenais plus rien.

La vision me revint… Un mort vivant en robe, les bras chargés de fioles se tenait à l’entrée d’une sorte de caveau. C’était un petit diablotin à son coté.


« Ils sont déjà tous sorti sauf ces deux là, on y va ? Je dois prévenir Sylvanas au plus vite ! »

« Ai-je le choix ? »

« Non… »

« Allons y alors… »

Il sortit en courant, et en faisant des petits bons…

Il se passait quelque chose d’étrange…

J’étais dans une sorte de grand caveau, j’avais vu des dizaines et des dizaines de mort-vivants en sortir quelques minutes auparavant…

J’étais trop perdu pour bouger. Nous étions morts et cet alchimiste nous avait ressuscités ? Au nom de Sylvanas ?


« Guilthanas ? »

Cette voix…

« Archi c’est toi ? »

« A ton avis… »

« A ben je vois que t’es toujours d’aussi bonne humeur au réveil ! »

« Aide moi à me lever au lieu de dire des conneries, ma rotule gauche doit traîner dans le coin… »

Elle était assise dessus… Je l’aidais à la remettre en place, et à se lever… Puis je la serai dans mes bras.

« Ca fait si longtemps… Tu ne trouve pas ? »

« Si… Trop longtemps… »

« Au fait… heu…. Tu m’en veux pas… pour t’avoir… défigurée et heu… coupée en deux ? »

« Ce n’était pas toi, c’était le roi liche… »

« Oui mais… »

« Arrête de dire des conneries, j’ai pas envie d’en parler, sortons de là »

Nous montions les marches, et arrivâmes à la lumière du jour. C’était le matin. Il faisait chaud, comme en plein été.

Un vieux panneau à demi décomposé se trouvait sur le bord du chemin.

« Le Glas »

Nous étions au Glas… J’étais tellement avancé…

Soudain des bruits de combats réveillèrent mes vieux instincts, et je tentais de distinguer leur origine.

Les morts qui s’étaient levés avant nous semblaient se battre dans une petite clairière à coté d’un village en ruine en contrebas… Ils se battaient contre d’autres mort-vivant ?!


« Je crois qu’il s’est passé quelque chose d’important en notre absence ! »

Archiza avait raison… Je ne sentis plus la présente d’Arthas dans ma tête, celle du Roi Liche semblait si lointaine…

J’étais à nouveau moi ! Sauf que j’étais un cadavre ambulant… Mais j’étais avec Archiza !

« Allons voir de plus prêt ce qui se passe Archiza, je pense que la réponse se trouve quelque part la bas. »

« T’es à peine ressuscité et tu veux te battre ? »

« Bah… On est des mort-vivants non ? On a ça dans le sang… enfin pour le sang qu’il nous reste… Un peu d’exercice ne me ferait pas de mal… Je me sens réellement rouillé. »

« Ouais… Moi aussi je dois être bien rouillée. J’avoue que l’idée de casser quelques tête ne me déplait pas, en avant ! »

La mort n’est-elle pas que le commencement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archiza
Casual
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 28
Localisation : Fossoyeuse
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Mar 14 Nov - 13:27

C'est fini ? Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irunaeka
Casual
avatar

Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : Brest
Date d'inscription : 04/07/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Mar 14 Nov - 14:52

Sympa...moi je veux une suite bien pensée bien écrite où tu rencontre la compagnie. Twisted Evil

iru (ouais)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilyutchik
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 725
Age : 52
Localisation : Lot et Garonne
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Mar 14 Nov - 21:10

Ainsi donc c'est à un alchimiste que l'on doit les Réprouvés ... Okaaaaaaayyy !

Et bien, Guilthanas


C'était super en tous cas ! Encore merci

Et à bientôt, on l'espère tous Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilthanas
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 32
Localisation : Undercity
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Mar 21 Nov - 13:49

LIVRE SECOND : Ni mort ni vivant, seulement réprouvé


CHAPITRE 1

Quelques jours plus tard…

« Un pacifique ! »
« Encore ?! Mais c’est la quinzième fois qu’on s’arrête sur la route pour que tu ramasses des fleurs… On arrivera jamais à Brill avant le couché du soleil »
« Tu ne t’inquiète pour rien… Regarde y’en a un autre la bas ! »
« … »

En y réfléchissant la vie avait pris une autre tournure depuis notre résurrection au Glas. Tout paraissait si simple à présent… Quelques escarmouches avec le fléau ou la Croisade écarlate, mais rien de très sérieux… Nous passions notre temps à voyager tranquillement vers Lordaeron… Enfin Undercity comme on disait maintenant.

Le temps avait passé… Il s’était passé deux ans entre le moment où nous nous étions fait décapiter, et le moment ou cet alchimiste fou nous avait relevés.

Moi qui avais tant détesté faire parti du fléau, n’être qu’un pantin… Je goûtais aujourd’hui à la véritable liberté… Nous étions devenus des réprouvés.


« Guilthy ! Derrière toi ! »

Je fis volte face, pour apercevoir un humain de taille moyenne, en armure de maille, et portant un tabard rouge et blanc. Son expression était l’incarnation même de la haine. Il bandait son arc dans ma direction… Apparemment il était seul.

La flèche vint se planter dans mon torse, déchirant ma nouvelle robe…

Il y a des choses qui ne changent pas…

Encore un de ces fanatiques de la Croisade Ecarlate…


« Ils commencent à m’énerver ces croisés… »

Il était à porté de boule de feu… Il fallait agir vite avant qu’il n’ait le temps de tirer une seconde flèche…

Soudain il s’enfuit en courant !


« Merde ! Il s’enfuit ! »

Je me lançais à sa poursuite.

«Guilthy ! Attend ! Fait atten…»

Le sol se déroba sous moi, ou plutôt quelque chose me chopa à la cheville… La chute fut brutale… je me cognais la tête, j’entendis des os craquer et s’entrechoquer…

Merde il m’avait eu, c’était un piège qu’il avait du poser…
«…tion à la racine… Trop tard… »

En effet, une énorme racine trônait au sol… Mon pied était resté coincé dedans et l’articulation avait cédé…

Archiza se baissa et ramassa mon pied. J’étais assis le cul dans la boue… mes habits étaient tous dégueulassés.


« J’hésite à te le remettre… »
« Déconne pas… »
« Bon… Ne bouge pas… Mais que ça te serve de leçon… »
« J’ai pas vu la racine… Ca arrive ! Au moins je tentais de rattrapé cet humain moi… »
« Si au lieu de courir t’avais réfléchi… »
« De quoi ?! »
« Bah… il s’agit sûrement d’un éclaireur ou d’une sentinelle, il faisait des patrouilles pour surveiller les environs… A mon avis il y a un camp de la croisade dans le coin… Il va revenir… et accompagné. On en aura deux ou trois pour le prix d’un, et sans avoir à courir ! »
« Beaucoup de suppositions… »
« Tu verras… De toute façon on a perdu sa trace, autant se cacher et attendre. »

Une fois mon pied et ma cheville en état, nous retournions dans la clairière où Archiza avait trouvé son pacifique. Elle désigna alors un gros buisson épineux et bien touffu, et nous nous cachâmes dedans.

« T’as de drôles de plans… »
« Chut ! »

Quelques secondes plus tard, un groupe d’une trentaine d’hommes entra dans la clairière, l’éclaireur en tête…

« Deux ou trois pour le prix d’un tu disais ?! »
« Ta gueule, ils vont nous entendre… »

Soudain l’un des hommes se tourna vers notre buisson et se dirigea lentement vers celui-ci…

« Tout ça c’est ta faute… On serait à Brill si on ne s’était pas arrêté pour ramasser des pacifiques… »

@ vilyu : c'est indirectement à illidan qu'on doit les réprouvés. En tendant de faire effondrer le toit du monde (Northrend) il a fendu le trone de glace (où l'esprit du roi liche est enfermé). Forcément il s'en est suivi une faiblesse du Roi Liche qui a alors appelé Arthas à la rescousse en Northrend. Résultat : avec le Roi Liche affaiblit, un certain nombre de morts vivants, ainsi que Sylvanas on reussi à se liberer de la domination du fléau et à retrouver leur volonté. Trois seigneurs de l'effroi (Detheroc, balnazzar et Varimathras) ont voulu profiter de la situation en recrutant Sylvanas et des morts vivants pour attaquer Arthas juste avant qu'il ne parte pour Northrend. Mais Kel'thuzad est intervenu de justesse. Du coup Sylvanas est parti en rebelle et a soumis ou tué les seigneurs de l'effroi, puis elle s'est alliées à Garithos (un humain) qu'elle a trahis ensuite pour recupérer Lordaeron. En gros avec Arthas au loin et le Roi Liche affaibli, elle a eu le temps de fonder la nation des réprouvés. Maintenant ses alchimistes travaillent à la création d'une nouvelle peste pour agrandir ses rangs, autant en transformant des humains en mort vivant, qu'en recupérant des corps dans les cimetières. Elle est pas gentille Sylvanas, loin de là Very Happy


Dernière édition par le Mer 22 Nov - 13:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilthanas
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 32
Localisation : Undercity
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Mar 21 Nov - 18:17

CHAPITRE 2

L’homme sorti l’épée de son fourreau et vint se placer juste devant le buisson.

Surtout il ne faut pas bouger…

Il leva son arme…

Et donna deux coups d’estoc traversant le buisson de part en part.

Archiza et moi étions allongés sur le ventre et la lame passa à quelques centimètre de mon visage…

Puis il rangea son arme… mais resta devant le buisson ?

Que faisait-il ? Je le distinguais mal car le buisson était très touffu, je ne voyais que ses jambes…

Soudain il y eut comme un bruit d’eau… Et un liquide chaud me dégoulina sur le visage…

Hein ?! Quoi ?! C’est de … ?! Il est en train de … ?!

Archiza posa sa main sur la mienne… Elle me demandait silencieuse de me calmer et de ne surtout pas bouger… C’est pas comme si nous risquions à chaque moment de nous faire repérer et de nous faire découper en morceaux par une trentaine de fanatiques…

Mais je ne pouvais me calmer… Comment garder son calme dans une situation pareille ?! Il allait payer…

Il allait payer…

Le buisson explosa, répandant des flammes dans toutes les directions, le croisé qui m’avait fait dessus s’écrasa dans les branches d’un arbre une dizaine de mètres plus loin. Tout son torse n’était plus qu’un cratère calciné, ses vêtements et ses cheveux étaient en feu.

Je me redressais, défiant la trentaine d’homme qui s’étaient regroupés autour du corps de leur compagnon.

Ils se tournèrent vers moi et se mirent en garde.

J’étais vraiment énervé… Je me mis en position pour incanter.

En moins de vingt secondes, cinq boules de feu jaillirent de mes mains, tuant sur le coup au moins quatre croisés, en blessant plusieurs autres. L’explosion de chacune de ces boules mis feu aux vêtements et aux cheveux de ceux qui se trouvaient à coté.

Certains se jetèrent au sol, d’autres s’enfuirent en courant, lâchant leurs armes. D’autres encore hurlaient en tentant d’éteindre les flammèches qui dévoraient leur tendre chair. Une odeur de cochon grillé envahi la sordide clairière.

Malgré cela, quelques-uns uns se jetèrent dans ma direction, une dizaine de mètres seulement nous séparaient.

Je lançais une autre boule de feu… qui percuta de plein fouet le visage du plus proche. Il s’effondra et hurlant.

Il en restait cinq… encore une seconde et ils étaient au corps à corps.

Soudain ils s’immobilisèrent. Une croûte de givre était apparue à leur pied, et les emprisonnait jusqu’aux genoux… Ils leur étaient impossibles de faire un pas de plus. J’adorai le coté sadique des nova de glace…

Je métamorphosais le premier en mouton… puis brûlais sévèrement le deuxième au visage avec un trait de feu.

Le problème du nova… C’est que ça ne dure jamais assez longtemps… Surtout en été. Déjà la glace avait fondu, et les trois derniers se précipitaient sur moi.

Leurs trois épées étaient toutes proches…

Un bouclier lumineux m’entoura alors. Les lames furent arrêtées par ce dernier. Ils eurent une seconde de surprise… Ce qui me permis de lancer un cône de glace. Le souffle glacé et acéré par des centaines de cristaux glacés lacéra la peau de leurs mains et de leurs avants bras.

Ils reculèrent d’un pas.

Venir à bout de ces trois derniers croisés allait se montrer assez ardu… La dépense d’énergie magique se faisait sentir. J’étais en sueur, et l’épuisement me gagnait.

Soudain des éclairs tombèrent du ciel, et une énergie sacrée d’une intensité folle envahie la clairière. Les trois hommes furent touchés de plein fouet, et tombèrent, tués sur le coup.


« Heureusement que je te disais de rester calme… »
« … »
« Regarde dans quel état tu t’es mis ? »

Mes habits étaient imbibés d’urine et de sueur, déchirés, tachés de sang et de boue, et à moitié calcinés.

« J’ai connu pire »

L’homme métamorphosé en mouton retrouva alors son apparence, et s’enfuis à toute jambe. Une boule de feu et ça serait fini…

« Attend ! »
« Quoi ? »
« Suivons-le »
« Pour ? »
« Pour découvrir pourquoi ils sont venus à trente pour seulement deux mort-vivants… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irunaeka
Casual
avatar

Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : Brest
Date d'inscription : 04/07/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Mar 21 Nov - 20:34

Wooooooot! Shocked

Love it! Franchement c'est toujours aussi drôle et rythmé: continue! cheers

Iru ( devrait m'y remettre aussi...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archiza
Casual
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 28
Localisation : Fossoyeuse
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Mer 22 Nov - 10:29

LA SUITE cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilthanas
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 32
Localisation : Undercity
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Mer 22 Nov - 13:45

CHAPITRE 3

« Guilthy… Je ne suis pas sur que ton plan… »
« Chut ! Tu vas nous faire repérer ! »

Un membre de la croisade écarlate passa à coté de nous, nous saluant de la tête. Nous lui rendîmes son salut.

« Et rappelle-toi que c’est toi qui voulais découvrir ce qui se passait dans ce camp… »
« On aurait pu tous les tuer et fouiller après non ? »
« Je préfère mon plan ! Au moins y a de la ruse et de la finesse ! »
« C’est ce qui me fait peur… »

Lorsque le jeune soldat s’était enfui après sa métamorphose, nous l’avions suivi dans le sous-bois décrépit. Une dizaine de minutes de course nous avait fait sortir de la sordide forêt, et nous avions pu alors distinguer un campement humain ainsi que quelques fermes en contrebas. Il y avait également une ancienne tour de garde en ruine.

J’avais à nouveau métamorphosé le croisé, puis nous l’avons tué discrètement. C’est alors que j’ai eu la plus fabuleuse idée de ma vie…


« Archi j’ai une idée ! On retourne à la clairière, et on récupère armures, armes et tabards encore en état… »
« Pour ? »
« Pour se déguiser et infiltrer leur camp ! »

Il m’avait presque fallut pleurer et supplier, mais finalement Archiza avait accepté…

Le déguisement avait jusqu'à présent très bien marché. Le campement à proprement dit était surtout un amas de tentes rudimentaires ou vivaient les croisés les plus socialement défavorisés. Au pied de la tour en ruine se dressait la tente de commandement. Le camp était relativement vide, le manque d’une trentaine d’homme se faisait sentir…

Je parlais le plus doucement possible derrière mon casque :


« Il faut qu’on infiltre la tente de commandement si on veut s’avoir ce qui se trame ici. »
« Et tu veux faire ça comment ? »
« Il faut faire une diversion évidemment ! »
« … Je te laisse faire… »

En passant à coté d’une tente, je lançais discrètement un trait de feu. Elle s’embrasa d’un seul coup. Et des nains en sortirent en courant et hurlant.

« Le principe d’une diversion c’est pas de détourner les regards ailleurs plutôt que de les attirer tous sur nous d’un coup ? »
« C’est pas ma faute si leurs tentes c’est de la merde, elle aurait pas du s’embraser comme cela en une seconde… »

Tous les croisés encore présents dans le camp, une quinzaine à première vue, se tournèrent vers la tente avec une expression de surprise mêlée à de la panique…

Un homme d’une carrure d’impressionnante, dans une armure tout aussi impressionnante sorti de la tente de commandement et commença à aboyer des ordres dans notre direction.

« Merde Archi, je comprends rien à ce qu’il dit… »
« Prend un saut et va chercher de l’eau au puits pour éteindre le feu ! »
« Tu parles le commun ?! »
« Non mais j’ai un cerveau et je l’utilise… »
« … »

Notre déguisement semblait toujours fonctionner… Nous nous dirigeâmes au pas de course vers le puits à l’extérieur du camp.

Soudain un bruit d’explosion retenti derrière nous et nous projeta au sol.


« Il se passe quoi ?! »
« Heu… Je crois que t’as mis feu à la tente des ingénieurs nains… Elle devait être pleine de poudre et d’explosif »

Heureusement que nous étions partis chercher de l’eau. Le camp était à vingt mètres de nous, mais le souffle de l’explosion nous avait quand même jeté au sol. Dans le camp des flammèches volaient dans tous les sens, et bientôt toutes les tentes prirent feu. Ceux qui n’avaient pas été assommés ou démembrés par l’explosion avaient pris feu.

La tente de commandement s’embrasa également, le commandant et sa garde rapprochée fuirent vers la tour en ruine.


« Vite Archi ! Il faut que j’entre dans cette tente et qu’on vole tous les documents possibles ! Surveille l’entrée ! »

Je me jetais la tête la première à travers l’ouverture en flamme de la tente.

A l’intérieur tout était en flamme.

On aurait cru se trouver dans une tente composée de feu, toute la toile avait pris feu, et des débris enflammés, ainsi que de la fumé, envahissait le maigre espace intérieur.

Merde… tout allait brûler…

Il y avait un petit coffre richement décoré sur la table centrale… tout à fait le style de coffre ou un fanatique mégalomane mettrait ses plans secrets ou ses ordres de missions !

Esquivant les flammes, je me jetais sur le coffre, l’agrippant à pleine main… Une forte odeur de brûlé monta alors à mes narines…

Aaaaaahhhhh meerrde il est chauuuud !!!

J’agitais mes mains dans tous les sens en hurlant pour tenter de calmer la douleur…


« Guilthy ?! Ca va ?! »
« Oui oui un problème technique rien de plus ! »
« Dépêche-toi, la tente ne va plus tenir longtemps… »

Merde, merde merde… Comment je vais le prendre…

La structure en bois de la tente de commandement commença à grincer, et une poutre enflammée s’écrasa avec fracas sur le sol, projetant des flammes dans toutes les directions. Il y avait tellement de fumée que je ne distinguais même plus les parois de la tente.

Mon gardien de feu !

J’activai mon gardien de feu, ce qui m’immunisait temporairement aux brûlures, puis agrippais le coffre.

S’en suivi une course folle en direction du puits où je jetais le coffre alors que l’odeur de chair brûlée commençait à me monter à nouveau aux narines.

Je m’adossai au puits, en sueur, haletant.


« Pfiou, j’espère que mon intuition sera bonne Archi… »
« Si tu n’avais pas tout fait brûler, on aurait certainement eu le temps de trouver les bons documents… »
« Bon… Tu me soignes les mains que j’aille chercher le coffre ?»
« Oui… Et dépêche-toi, je pense, je suis même certaine que tout ceci n’est pas passé inaperçu, d’autres croisés vont pointer le bout de leur nez dans peu de temps. »
« Ne t’en fait pas, je le récupère et on retourne dans le bois pour l’ouvrir. »

C’est alors qu’une troupe de cavaliers aux armoiries cramoisies apparue à l’horizon… Il se dirigeaient au triple galop dans notre direction…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irunaeka
Casual
avatar

Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : Brest
Date d'inscription : 04/07/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Mer 22 Nov - 14:47

drunken Very Happy

Iru (suite?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irunaeka
Casual
avatar

Nombre de messages : 408
Age : 29
Localisation : Brest
Date d'inscription : 04/07/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Mer 22 Nov - 14:47

drunken Very Happy

Iru (suite?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilthanas
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 32
Localisation : Undercity
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Jeu 23 Nov - 12:36

CHAPITRE 4

« Fait la morte Archi, fait la morte ! »
« Ca ne va pas être difficile… »

Je faisais le mort, toujours adossé au puits. Archiza était allongé sur le ventre à demi sur mes jambes.

La dizaine de cavaliers passèrent au triple galop à coté de nous et s’immobilisèrent à la limite du camp toujours en flamme. Puis ils en firent le tour et se dirigèrent vers la tour en ruine.


« Vite ! Je vais chercher le coffre, couvre-moi ! »

Je sautais dans le puits la tête la première. Un courant de fond m’attira alors au plus profond du puits, l’amure de croisé n’arrangeant rien.

Ce n’était pas la peine de paniquer, le fait d’être à moitié mort me permettait de rester en apnée pendant un bon bout de temps. Mais il valait mieux que je retire l’amure si je voulais remonter… Je m’exécutai.

Le puits devait faire cinq ou six mètres de profondeurs, et il faisait totalement noir au fond. Avec le courant de fond je n’avais aucun mal à descendre, et à rester en bas.

Je ne voyais rien, strictement rien.

Ou était ce coffre ?!

Tendant le bras je me rendis compte qu’il y avait au moins cinquante centimètres de vase… Je pouvais enfoncer mon bras dedans presque jusqu'à l’épaule.

J’allais devoir fouiller la merde…

Mais, pour éviter tout risque, autant reprendre ma respiration avant. Je remontais donc, luttant contre le courant.

Soudain quelque chose de solide me percuta en pleine tête me laissant à demi inconscient, le courant me réentraîna vers le fond. Mon esprit était à la limite de l’inconscience, mais pourtant je savais pertinemment que mon corps s’enfonçait dans les profondeurs glacées du puits avec toujours moins d’air en réserve…

Remonte Guigui ! Remonte merde !

Mes jambes et mes bras se mirent en mouvement et je commençais à remonter… et à suffoquer… Si je n’atteignais pas la surface très rapidement j’allais me noyer…

La panique désordonna mes mouvements, je remontais lentement… si lentement, était-ce une impression ?

Je perçais alors la surface et pus reprendre mon souffle avec une grande quinte de toux…


« T’as entendu ça Henry ?! »
« Quoi encore ?! »
« J’ai jeté le saut au fond et ensuite j’ai entendu tousser… »
« Arrête de fantasmer ! D’abord tu vois ce cadavre bouger, et ensuite t’entends des voix dans le puits ? Je crois qu’il serait temps que tu retournes en terres civilisées, la vie de croisade n’est pas faite pour toi… »
« Mais je te jure ! Ecoute ! »

Des voix ?! Je ne comprenais aucun mot, ils parlaient le commun… Sûrement les cavaliers de la croisade… Mon réflexe fut de ne plus faire aucun bruit et d’attendre… C’était le seau du puits qui m’avait assommé… Ils devaient en profiter pour se ravitailler et faire boire les chevaux.

« Rien, il n’y a aucun bruit suspect… »
« Mais je te jure que… »
« Laisse tomber, on retourne apporter ça aux chevaux »

Les voix semblaient s’éloigner…

Je replongeais et il me fallut deux minutes de fouilles dans la vase pour le trouver ! Oui c’était le coffre richement décoré, je le tenais !

Je remontais.

Bon… Comment j’avais prévu de sortir de là au fait ? Le coup avait du affecter ma mémoire…


« Psssssttt Archi ! Fait tomber le seau ! Je mets le coffret dedans…»

Je m’écartais de justesse.

« Putain grouille toi Guilthy, j’ai faillis me faire repérer tout à l’heure ! »
« C’est bon remonte-le ! Relance le seau après, je remonterai en me servant de la corde »

Il me fallut dix bonnes minutes pour réussir à grimper à la corde humide. A certains moments je devais même me servir de mes jambes contre les parois irrégulières du puits pour assurer ma prise.

J’étais épuisé et hors d’halène.


« Bouge-toi Guilthy, les cavaliers sont toujours là, ils sont dans la tour, s’ils nous voient debout à coté du puits on est mort… »
« Oui oui je sais, ou est le coffre ? »
« Tiens le voilà ton coffre… »

Un mouvement à la limite de mon champ de vision me fit sursauter, et instinctivement je me jetais au sol derrière le puits, faisant le mort. Archiza eu exactement le même réflexe.

Les dix cavaliers sortaient de la tour et remontaient sur leurs chevaux, ils se mirent au galop et venaient dans notre direction…

Tout va bien… Ils sont passé à coté de nous pour venir, c’est logique qu’ils se dirigent vers nous pour repartir…

Ils passèrent à coté de nous sans même nous regarder…

Ouf…

L’un d’eux fit jeta un coup d’œil en arrière et cria soudain halte à tous les autres. Ils regardaient tous dans ma direction…

Mon déguisement ne les trompait plus ?! Mon déguisement !!! Je l’avais enlevé dans le puits !! Ils avaient devant eux un mort vivant presque à poil allongé sur le ventre…

Ils sortirent tous leur épée de leur fourreau, mais seul celui qui avait crié descendit de sa selle et se dirigea dans ma direction. Il devait être à une dizaine de mètres et approchait prudemment…

Ce n’était pas notre journée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilthanas
Officier & Maître de Classe
avatar

Nombre de messages : 615
Age : 32
Localisation : Undercity
Date d'inscription : 07/08/2006

MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   Ven 24 Nov - 13:50

CHAPITRE 5

Encore cinq pas et il serait à porté d’épée…

Un petit murmure me parvint à l’oreille :


« Guilthy… Ne bouge pas, à mon signal courre… »

Elle avait raison… Ces dix là étaient des coriaces, pas comme les trente autres qu’on avait rencontrés dans la forêt. Certainement des fils de nobliaux en quête de prouesses et de gloire.

Il était à deux pas…

« Maintenant !!! »

D’un bon je fus debout, le coffret sous le coude, et je voulus me mettre à courir comme un fou en direction de la lisière de la forêt toute proche. Ils auraient du mal à nous poursuivre avec leurs chevaux dans les bois. Mais le cavalier était trop proche, il allait me faucher avec son épée…

« Bouh ! »
« Aaaaaaaaahhhhhhhhh »

Le cavalier fut alors pris d’une peur viscérale. Il lâcha son arme et se mis à courir dans toutes les directions. Ses cris de pure horreur laissèrent les autres cavaliers stupéfaits quelques secondes…

On avait peut-être une chance ! Archiza et moi partîmes à vitesse folle en direction de la forêt.

Les cavaliers nous prirent en poursuite. Ils étaient trop rapides… Ils allaient nous rattraper…

Quitte à mourir, autant tout tenter… Je stoppais ma course et fis volte face.

Une boule de feu jailli alors de mes mains et percuta de plein fouet l’encolure du cheval le plus proche en explosant et projetant des flammes et des poils carbonisés dans tous les sens. Le cheval dut mourir sur le coup. En tout cas il s’effondra, entraînant son cavalier dans une chute mortelle sous le corps de l’animal.

Le bruit et la violence de l’explosion, ainsi que la vue du feu, firent cabrer les autres chevaux.

On avait encore gagné quelques secondes. Je me remis à courir pour rattraper Archiza qui m’avait certainement pas attendu…

Je la vis disparaître dans les fourrés du sous-bois.

Soudain un frisson me parcouru l’échine, et par réflexe je me jetais en avant… Au même instant une lame fendit l’air à l’endroit ou se trouvait mon cou une dixième de seconde plutôt.

C’était le cavalier qu’Archiza avait effrayé. Le temps de se calmer et d’enfourcher sa monture, il avait du se retrouver trop loin des neufs autres lors de l’explosion de ma boule de feu… Son cheval n’avait pas du paniquer comme les autres. Quoi qu’il en soit il m’avait rattrapé, doublé, et il me barrait la route de la forêt.

Les huit survivants eurent vite fait de reprendre le contrôle de leur monture et de m’encercler.

Ils m’avaient coincé… Enfin c’est ce qu’ils croyaient, j’avais plus d’un tour de ma poche… Le problème était de savoir quelle poche…

Ils resserrèrent les rangs… Ils n’avaient pas l’air content… Mais pourquoi ne m’avait-il pas chargé et tué tout simplement plutôt que de m’encercler ? Le coffret ? Ils cherchaient le coffret certainement !

S’ils croyaient me tenir, ils se trompaient.

Les rangs se resserraient encore, je pense que je leur avais fait peur avec ma boule de feu tout à l’heure, ils ne voulaient plus prendre de risques.

Lorsqu’ils furent assez proche… Je lançais un nova… Une croûte de glace scella momentanément leurs chevaux au sol. Alors je lançais un transfert, me transportant de l’autre coté de leurs rangs, et je pus reprendre ma course folle vers la lisière de la forêt.

Ils sautèrent de leur monture pour me poursuivre.

Le sous-bois était à cinq pas, quatre… deux…

Une flèche me transperça la jambe gauche au niveau du genou, et je tombai lourdement dans les buissons.

Par chance les deux cavaliers qui m’avaient pris en poursuite à pied portaient des armures lourdes ce qui les ralentissaient considérablement. L’un d’eux était resté en retrait, un arc à la main.

Tant bien que mal je me relevai et repris ma course en boitant, pénétrant dans les sinistres bois de Tirisfal.


« Henry laisse tomber ! On ne va pas les poursuivre la dedans ! »
« Et c’est moi que tu traites de trouillard ?! »
« On a une mission plus importante à faire que de poursuivre deux de ces abominations dans un bois maudit. »
« Si vous avez la trouille, bah ne me suivez pas c’est tout ! »

J’entendais leur voix derrière moi, si proche, mais je ne comprenais aucun de leurs mots. Peut-être s’organisait-il pour me tendre un piège ?

Ma jambe blessée me ralentissait considérablement, et je savais qu’ils finiraient par me rattraper.

Et où était Archiza ?!

Je pénétrais plus profond dans les bois, traitant ma jambe gauche, rampant parfois.

La fatigue commençait à alourdir mes membres, et bientôt je ne pourrais même plus avancer. C’est alors que j’entrais dans une petite clairière, à l’aspect presque hospitalier. Je me retournais et ne voyais personne derrière moi… Je décidais donc de faire une pause adossée à un gros arbre.

Un peu de repos… Journée de merde… Tout cela parce qu’on a été cueillir des pacifiques… Qui a dit que l’herboristerie était un métier sans risque ?

Soudain un craquement me fis sursauter et me tira de mes pensées. Un croisé venait de pénétrer à grand fracas dans la clairière. Son armure lourde avait du beaucoup le ralentir dans les bois. Il me regardait avec un rictus mauvais…

Mes jambes étaient tétanisées et mon corps ne me répondait plus… J’étais incapable de bouger.

Il chargea dans ma direction, courant à toute vitesse.

J’allais être spectateur de ma propre mort…

Lorsque soudain il s’effondra. Sa tête percuta le sol avec une telle violence que son crane se fendit au niveau du front. Le sang commença à se répandre dans l’herbe… Il ne bougeait plus.

Archiza entra à ce moment dans la clairière. Elle désigna de la tête le pied du croisé. Ce dernier l’était coincé dans une racine…


« Les hommes… tous les mêmes »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Background ] Guilthanas   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Background ] Guilthanas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Background Personnages
» [RESOLU] Background selon le lieu et sauvegarde
» Background du LA géant
» [Background/Officiel] Calendrier impérial
» theme background mois de mai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: DISCUSSION :: La Croisée [RP]-
Sauter vers: